Home»Karla, une escorte de Lausanne parle de sa vie

latest posts

What can you expect from female escort in Manchester?

While Manchester is synonymous with warehouses, cotton mills, canals and railway viaducts, …

18th October 2018
Escorts Do Pay Their Taxes

It is true that the escort industry is operating on the edge …

19th September 2018
Elegant Party Escorts

Organising party with a real party girl which our open-minded and adventures …

3rd September 2018
Book Ideal Session with Asian Escorts London for Infinite Bliss

Put Smile on your face when hiring one of Asian escorts London …

1st August 2018

Post archived

Instagram

Subscribe

Karla, une escorte de Lausanne parle de sa vie

sexe à Genève
11th May 2018

“Beaucoup de personnes stigmatisent notre métier pour plusieurs raisons. Nous fournissons un espace sûr pour être à l’aise avec la sexualité et l’intimité physique. Les clients sont capables de laisser tomber leurs barrières et trouve la possibilité de créer un lien avec une étrangère. C’est souvent thérapeutique pour eux. Nous sommes aussi des enseignants guidant nos clients vierges à travers le sexe et l’intimité pour la première fois. Nos clients nous traitent avec respect et adoration, et sont aussi gentils avec nous qu’avec eux. Faire honte à nos clients diabolise leur sexualité, ce qui est répressif et moralisateur.

 

Tous pensent que Les travailleuses du sexe à Genève détestent leur travail.

 

Il y a un dicton qui dit : “Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie.” D’une façon ou d’une autre, c’est passé par la fenêtre avec le travail du sexe à Genève, du moins aux yeux de la société. Nous avons choisi ce travail parce qu’il convient à nos besoins financiers, spirituel ou sexuel. Pour d’autres, c’est simplement une source de revenu et il n’y a rien de mal à cela.

 

Notre travail dans le domaine érotique et le sexe à Genève est profondément personnel et intime. Nous voyons les gens les plus vulnérables, lorsqu’ils sont nus et qu’ils expriment leurs désirs les plus intimes. Ces désirs peuvent avoir été cachés pendant des années, des décennies. Les relations que je développe avec mes clients sont authentiques et je suis heureuse de les voir partir en se prélassant dans une atmosphère chaleureuse, détendue et soulagée. Faire en sorte que les gens se sentent bien dans leur peau me procure un sentiment profond de bonheur et de satisfaction personnelle.

 

J’ai entendu à maintes reprises : “Merci, j’en avais besoin.” “Je ne me suis jamais sentie aussi détendue.” Être capable de faire mon propre horaire et d’avoir le contrôle de ma propre petite entreprise me donne des libertés incroyables. Je peux prendre trois jours de repos ou six mois, ma qualité de service sera toujours la bienvenu. Je ne bois pas et je ne consomme pas de drogues pour passer à l’acte et je n’ai jamais eu peur d’aller travailler.

 

Les travailleuses du sexe à Lausanne sont brisées.

“Ses parents doivent être fiers”

“Je me demande combien de drogue elle a besoin pour accepter tous les types de clients.”

 

Ce sont tous de vrais commentaires que j’ai entendus en ligne ou en personne. L’idée que ma profession n’est qu’un dernier recours pour une femme brisée, non éduquée et ayant une dépendance à la drogue sont des mauvaises raisons de tomber dans la prostitution. 80% des femmes faisant call girl à Neuchâtel ou prostituée à Sion font cela par plaisir et par passion.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

© 2016 Manchester Escorts X, All rights reserved
Designed by DivineMates